Véronique De Keyser

Conseillère communale à Liège

Dès le 11 juillet, Flémalle rend hommage à André Cools

30 juin 2011

Hervé Ghesquière et Stéphane Taponier enfin libres : un immense soulagement !

29 juin 2011

30 décembre 2009, Hervé Ghesquière et Stéphane Taponier sont enlevés par les talibans en Afghanistan. 29 juin 2011, 18 mois plus tard, les deux journalistes de France 3 et leur accompagnateur sont enfin libérés. C’est un bonheur immense et je m’associe sincèrement à la joie des familles !

Toutefois, si je me réjouis de cette excellente nouvelle, j’espère que la démocratie n’a pas eu à trop se compromettre pour cette libération (rançon, échange, intervention militaire ?). Ne perdons pas de vue non plus les centaines d’otages toujours prisonniers en Afghanistan, en Somalie, au Sahel, au Yémen…

Parce que au-delà des hommes, la parole ne peut être prise en otage, il va falloir beaucoup travailler encore pour veiller au respect des Droits de l’Homme partout dans le monde, et pouvoir compter un jour sur l’intégration du plus grand nombre de pays dans le débat démocratique.

Jeunes PS: des piments en faveur d’une taxe sur les transactions financières spéculatives

23 juin 2011

(Belga) A l’initiative des Jeunes Socialistes Bruxellois, plusieurs parlementaires socialistes ont distribué mercredi matin des piments rouges pour appeler à une « Red Hot Chili tax ». « Comme le piment, cette taxe de 0,05% sur les transactions financières spéculatives est petite mais produirait des résultats gigantesques pour notre économie », disent les auteurs de cette action.

Les Jeunes socialistes bruxellois rappellent que, selon certaines estimations, une taxe de 0,05% sur les transactions financières spéculatives rapporterait plus de 200 milliards au niveau européen, dont 2,7 milliards d’euros rien qu’en Belgique. Ils avaient organisé cette action à la veille d’un sommet européen où les grandes orientations de politique économique de l’UE seront à nouveau discutées. Plusieurs parlementaires socialistes participaient à cette opération comme Ahmed Laaouej, Marie Arena, Marc Tarabella, Véronique De Keyser, Christiane Vienne, Karine Lalieux, Caroline Désir ainsi que le Secrétaire général du Parti socialiste européen, Philippe Cordery. (GFR)

Une politique d’austérité qui tuera croissance et emploi, voilà ce que la droite veut nous imposer !

23 juin 2011

Vendredi 8 juillet au Théâtre de Poche : soirée culturelle et solidaire pour l’ouverture de la Maison de la Laïcité de Kinshasa

23 juin 2011

Soutenons la RED HOT CHILI TAX !

23 juin 2011

La crise financière a provoqué la perte de 7 millions d’emplois en Europe. Ce sont les spéculateurs qui ont causé cette crise. Ce n’est pas à nous d’en payer les conséquences. Mais c’est à nous de changer le système !

Une taxe de 0,05% sur les transactions financières spéculatives pourrait rapporter plus de 200 milliards d’euros en Europe dès 2011, dont 2,7 milliards d’euros rien qu’en Belgique, soit :
• + de 60.000 postes d’enseignants
• 2 x le budget “emploi et formation” en Belgique… et rien qu’en 1 an, la création de 2 à 3 millions d’emplois en Europe.


Si vous voulez indiquer votre soutien à la RED HOT CHILI TAX, vous pouvez signer la pétition en cliquant ici.

600 personnes en Palestine en juillet

23 juin 2011

A l’heure où une nouvelle Flottille se prépare à mettre le cap sur Gaza, une autre initiative internationale se met en place pour rejoindre les palestiniens de Cisjordanie et de Jérusalem-Est. Alors que la flottille défiera par voie maritime l’abus illégal d’autorité dont fait preuve Israël, l’initiative du 8 juillet fera de même, mais par voie aérienne…(suite article en ligne).

…Rejoignez la mission !

Avec le boycott BDS contre la politique d’Israël et la Flotille qui prend le large pour Gaza, la mission du 8 juillet 2011 de centaines de personnes, rendant visite en Cisjordanie aux associations et mouvements palestiniens, illustre l’enjeu de la solidarité internationale des peuples envers la Palestine et notre devoir d’y être impliqué. C’est ce qu’on compris plus de 100 personnalités belges, dont les passagers sur la Flottille qui s’est rendu vers Gaza l’année passée et celle qui part maintenant. Professeurs d’universités, responsables d’associations, avocats, médecins, syndicalistes, artistes théoligiens, journalistes, femmes et hommes politiques se rangent derrière le même message : « Laissez passer les militants de la paix ». Parmi celles et ceux qui ont signé une motion de soutien, il y a Jacques Michiels, ancien secretaire de la Centrale Générale, Anne Morelli, professeur d’université, Dirk Tuypens, acteur, Eric David, juriste renommé, Eva Brems, députée Groen !, Pierre Galand, président de l’Association belgo-palestinienne, Véronique De Keyser, europarlementaire, Henri Goldman, Union des Juifs Progressistes, Serge Hustache, député provincial du Hainaut, Jan Renders, ancien président ACW, Muriel Gerkens, député fédéral ECOLO, Ludo De Brabander, porte-parole de « Vrede »…

Plus de 600 personnes ont déjà pris leur ticket d’avion. Faites de même. Rejoignez-nous pour cette importante mission de solidarité internationale. Plus d’info sur bienvenuepalestine.com ou au numéro 0473 28 63 75.

Pour l’intégralité de l’article cliquer ici.

Le carnet de Colette Braeckman : « Les enfants accusés de sorcellerie mettent aussi la société en accusation »

23 juin 2011

Les enfants accusés de sorcellerie mettent aussi la société en accusation

Durant une journée, à l’initiative de la députée Véronique De Keyser le parlement européen s’est penché sur la situation des enfants accusés de sorcellerie. Dans toutes les grandes villes du Congo et d’ailleurs, des milliers d’enfants sont aisni chassés de leur famille, désignés comme “sorciers” c’est à dire responsables des malheurs de leur famille sur laquelle ils auraient jeté un sort. Certains sont alors confiés à des sectes religieuses qui se chargent de les “guérir” le plus souvent en les maltraitant, d’autres rejoignent des bandes d’enfants des rues…De nombreuses interventions, livrées par , des praticiens de terrain comme Mithe Osumbu, présidente d’”Oser la Vie”, Roger Katembwe travailleur de rue à Kinshasa, Edwin de Boeve, président de “Dynamo International” ont expliqué la stigmatisation dont ces enfants sont victimes, leur imaginaire où se côtoient les mondes visibles et invisibles, tandis qu’un reportage présenté par Elisabeth Burdot a plongé l’assistance dans cet enfer quotidien. Bon nombre d’intervenants ont également mis en évidence le rôle des sectes religieuses, qui font oublier le quotidien au nom d’un au delà imaginaire, et certains ont rappelé que le manque d’éducation, la pauvreté étaient des facteurs aggravants. Mais surtout, il est apparu qu’entre l’Afrique noire et l’Europe, la frontière est bien ténue: ” ces enfants viennent ici, ils se trouvent déjà à Bruxelles” asséna Mithé “et il est urgent d’agir…

…Pour lire l’intégralité de l’article, cliquer ici.


Un colloque à l’intiative de Véronique De Keyser en présence, entre autres, de Marie Arena, Collette Braeckman…

RDC : Les assassinats et la maltraitance impunis des enfants dits « sorciers » évoqués au Parlement européen

23 juin 2011

Dimanche 19 juin 2011 Afriqu’Échos Magazine (AEM) à Bruxelles, Belgique

Un matin à Kinshasa, au pied d’un immeuble, gît, dans le sang, le corps d’une fillette de 10 ans, les mains ligotées dans le dos. Accusée de sorcellerie par sa tante, elle a été jetée du quatrième étage. Dans le Bas-Congo, une « prophétesse » angolaise a brûlé vifs quatre jeunes enfants pour les délivrer de la sorcellerie. Dans la banlieue de Kinshasa, deux adolescents ont brûlé vif un autre jeune de 8 ans accusé d’être le sorcier qui a tué leur sœur, une étudiante décédée des suites d’une courte maladie. D’autres enfants, des centaines, accusés aussi de sorcellerie subissent des sévices physiques dans les églises de réveil et finissent par passer aux « aveux » qui confortent le « pouvoir » d’obscurs pasteurs… Pas un seul auteur de ces crimes et maltraitances n’a été poursuivi par la justice congolaise. D’où l’indignation, sous forme d’interrogation, du député européen Charles Goerens « Kabila ne contrôle rien ! Contrôlerait-il encore même Kinshasa ? ». L’homme politique belge participait à la conférence sur « Les enfants accusés de sorcellerie en Afrique subsaharienne » organisée, le 15 juin dernier au Parlement européen à Bruxelles, à l’initiative de la députée Véronique De Keyser…

…Pour lire l’article dans son intégralité, cliquer ici.


Une partie des intervenants avec, de gauche à droite : la journaliste belge Colette Braeckman, la députée européenne Véronique De Keyser, le journaliste Botowamungu Kalome, rédacteur en chef d’Afriqu’Échos Magazine ( AEM) et Jean-Jacques Schull de l’ONG IDAY International| Photo : © AEM


Une vue de l’assistance avec, de gauche à droite : Dinah (Ancienne assistante de direction du quotidien congolais Elima), Jean-Claude Tshikangu (membre d’une église de réveil en Belgique, mais aussi, mari et manager de la chanteuse Nana Lukezo), le journaliste Roger Diku (Congoone.net) et Francine Bazolele (Ancienne du quotidien Elima)


Marcel Conradt, assistant parlementaire de Véronique De Keyser qui a été, avec Anne Léger et Véronique Deschamps, les rouages nécéssaires de l’organisation impeccable de cette conférence

Le Conseil Communal de Blegny participe à la souscription « Julien Lahaut » initiée par Véronique De Keyser

23 juin 2011