Véronique De Keyser

Députée européenne et conseillère communale à Liège

Vice-Présidente du Groupe Socialistes et Démocrates du Parlement européen

M. Le Pen ne présidera pas la séance inaugurale du parlement européen

6 mai 2009

À l’initiative de Martin Schulz, le chef de file des socialistes, le Parlement européen a modifié aujourd’hui son règlement intérieur pour éviter que le leader du Front national Jean-Marie Le Pen ne préside l’assemblée constitutive à l’issue des élections européennes de juin. « Vu la règle du doyen d‘âge qui attribue au député élu le plus âgé le rôle de présider la séance inaugurale, il y avait un risque réel que cette tâche revienne à M. Le Pen dans l’hypothèse de sa réélection. Pour moi, c’est tout à fait inacceptable. Un homme politique qui continue de clamer que « les chambres à gaz sont un détail de l’histoire » ne peut pas avoir l’honneur de présider cette assemblée, symbole de la réconciliation des peuples européens » a-t-il déclaré à l’issue du vote.

Avec les nouvelles dispositions, la séance inaugurale de l’Assemblée prévue le 14 juillet sera présidée soit par le président sortant du Parlement s’il est réélu soit par l’un des 14 vice-présidents par ordre de préséance en cas de réélection.